Avons-nous trop recours au psy pour nos enfants ?

13197055380_iStock_000016083182Small_(Copier)

Question posée par le magazine Psychologies du mois de Novembre et qui m’a particulièrement interpellée à un moment où j’envisageais sérieusement de recourir à une consultation psy pour Numéro 3, deux ans et demi … C’est un peu désespérée que je pensais à cette solution puisque le fameux petit machin battait des records de nuits pourries (multiples réveils, pleurs et demande de présence). On avait un peu tout essayé et n’en pouvant plus, j’ai réussi à convaincre Musclor que foutu pour foutu, le psy c’est un peu comme l’homéopathie pour ceux qui n’y sont pas sensibles : « si ça fait pas du bien, ça peut pas faire de mal ».

Sur ces entrefaites, il se trouve que Musclor est parti seul avec les Numéros à l’autre bout de la France pendant les vacances, en pleine campagne et que Numéro 3 s’est mis à faire des nuits sans réveil pratiquement dés son arrivée sur les lieux … no comment. J’ai retrouvé un petit bidule en pleine forme, serein, grandi et qui ne s’est plus réveillé (ou de façon anecdotique pour cause de rhume) depuis près d’un mois. J’ai donc renoncé à consulter.

C’est dans ce contexte que je tombe sur ce sujet : trop d’enfants chez le Psy ? Bien sûr, la réponse est évidente : « ça dépend, ça dépasse » mais si l’article est surtout composé de témoignages, on y retrouve le postulat que les parents consultent beaucoup plus et plus facilement qu’une quinzaine d’années en arrière où la démarche correspondait plus à une nécessité face à des troubles du comportement importants, invalidants.

Je me suis totalement retrouvée dans ce que décrit Catherine Mathelin-Vanier, pédopsychiatre quand elle explique « rencontrer des parents noyés sous les conseils contradictoires des magazines, forums sur Internet ou Manuels d’éducation. Ce qu’elle entend le plus souvent aujourd’hui, c’est : on a tout essayé, une chose et son contraire. L’enfant a du mal à s’endormir ? Une fois on le laisse pleurer, une autre, on le prend dans son lit, on le berce, on le rassure, on le gronde … or les conseils ne marchent pas car aucun enfant n’a les mêmes raisons de ne pas réussir à s’endormir ». Clairement, c’est exactement ce que nous faisions avec Numéro 3, compulsant nous aussi les piles de conseils que nous entendions partout et de tout le monde.

Mais face à ce genre de difficultés, est-ce une bonne chose dans notre rôle de parents de recourir de façon aussi élargie à la consultation psy ? La pédopsychiatre pense que « la banalisation des consultations pour enfants est tout de même une très bonne chose. Autrefois, on laissait beaucoup de petits soucis s’aggraver alors qu’il suffit souvent de deux ou trois séances pour remettre un enfant sur les rails de sa propre vie ».

Pour compléter son idée, voici un extrait d’un entretien accordé par Georgy Katzarov, psychanalyste à Sarah Chiche, psychologue et écrivain transcrite sur son blog« Un pédiatre m’a dit que « 9 fois sur 10 les demandes de consultation psy pour les enfants sont injustifiées quand elles viennent des parents et abusives lorsqu’elles viennent des établissements scolaires (enseignant, directeur, psychologue scolaire) ». Etes-vous de cet avis ?

Injustifiés… Abusives… Voilà des mots bien lourds d’implications! Il faudrait demander à celui qui le dit ce qu’il entend par là…
Est-ce qu’elles seraient injustifiés par le fait qu’on ne découvre pas neuf fois sur dix une formation caractérisée de psychose ou de névrose chez l’enfant qu’on reçoit en consultation? Et d’abord est-ce que cette statistique serait exacte? Je ne saurais le dire pour ma part… Certaines consultations peuvent parfaitement se justifier d’une angoisse, d’une inquiétude, sans pathologies consistantes et avérées chez l’enfant ou chez l’adulte, mais qui permettent de désamorcer une situation qui a un potentiel pathogène susceptible de se développer et d’éclore en symptôme plus tard. Et parfois « plus tard » ça peut vouloir dire aussi « trop tard »… Une demande est toujours justifiée, même si on ne comprend pas toujours immédiatement ce qui la motive… Je ne pourrais pas en tout cas travailler sans l’horizon d’une telle hypothèse. Si on pèse ses mots, il n’y a pas de demande injustifiée… ».

Il semblerait donc que non, on n’abuse pas du recours à la consultation psy. Pour autant, j’ai parfois l’impression qu’à trop vouloir écouter mes enfants, à trop vouloir tenir compte de leurs moindres ressentis, comprendre et analyser tous leurs propos et réactions, je leur donne un pouvoir qui est lourd à porter pour eux. Cela n’aurait-il pas tendance à les charger d’une responsabilité qui n’est pas de leur âge : celle de comprendre eux-mêmes et d’élaborer toutes les pensées qui les habitent et tous les actes qui les animent ?

Devons-nous tout comprendre et tout expliquer, tout mentaliser, au risque de perdre en spontanéité, de remettre un peu tout en question sous prétexte d’analyse, jusqu’à la place de chacun dans le schéma familial ? Ne devons-nous pas essayer de nous faire un peu plus confiance … tout simplement (ironie dans l’emploi du mot « simplement » …) ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 réflexions sur “Avons-nous trop recours au psy pour nos enfants ?

  1. Coucou ma fillotte !!!!!!!
    Je viens seulement de découvrir ton nouveau blog (ou alors j’ai oublié mais c’est p’tête l’âge ma bonne dame !)
    J’ai tout tout tout tout lu, et j’m’ai vraiment vraiment vraiment régalée :-)))
    Très overboukède moi-même, je ne m’étalerai pas sur les commentaires mais je veux quand même te dire que je suis ravie de te retrouver sur la blogo !
    Gros gros bisous ma fi-fille et à bientôt !
    PS : faut quand même que te dise qu’il était bien sympa ton calendrier de l’avent. Il a tenu bon ? Si tu veux des conseils pour l’an prochain, je suis ton homme !!!

    • Et bien welcome mamoune !!!! Bon tu auras noté qu’on est pas au taquet en termes d’assiduité … Mais quand même, de temps en temps … J’espère que tout va bien du côté de chez vous, ma sister n’a même pô répondu à mon dernier texto où je lui demandais des news, tu dois la punir de sortie !!!!
      Bientôt les photos du voyage j’espère sur le blog.
      Bises !

      • Je vais chez ta sister cet aprèm et elle va m’entendre !!! C’est vraiment pô bien de pas répondre à sa grande ? tite ? soeur 😦
        Et à part ça, je vais prendre livraison du Niaf pour 2 nuits complètes avec journées inclues ! Dommage pour toi, t’es un peu loin de Mamoune 😉
        Bises à la famille de M’sieur Musclor !

  2. C’est un sujet hyper intéressant et je pensais faire un article de mon côté sur le recours aux médecins pour tout régler chez les enfants. Je vais m’inspirer du tient et te citerais bien sûr!

    Avec cette belle plume, ce serait un plaisir de t’avoir parmi nous sur WonderWorkMum.

    N’hésite pas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s