Mieux vaut un mariage reposé que fatigué !

256016

Ct’à dire que oui on est encore fatigué ici, Numéro 3 ayant relancé ses séances d’entrainement pour le concours du plus grand nombre de nuits pourries d’affilée.

A l’heure où j’écris il n’est pas là pour le confirmer, non que je l’ai dégommé (paraît que c’est interdit) mais j’ai de vrais talents de Calimérote auprès de belle-maman qui a eu pitié de nous (à moins que ce soit la peur de nous voir nous étriper) et nous a proposé de lui confier les Numéros quelques jours pour pouvoir … nous reposer.

Je profite au passage une nouvelle fois de l’excuse de Numéro 3 bouffeur de sommeil pour tout lui mettre sur le dos : absence, silence, non lecture des blogo-copines, dépense inconsidérée pour cette sublime quinzième paire de chaussures dont j’avais absolument besoin (ah non là c’est plus crédible …) bref tout est de sa faute, de ma mauvaise humeur à ma mauvaise foi en passant par la taille minuscule de mes soutiens gorge !

Ah ben ça fait du bien tiens même si au fond je n’arrive pas à lui en vouloir. Pas que je sois le genre de mère idéale qu’on connaît tous, philosophe de mes fesses et du genre à tout gérer, tout minimiser et enjoliver. Non moi je suis plutôt du genre à en rajouter dans le catastrophisme, à pointer tout ce qui merde en oubliant le beau mais je dois bien avouer que je suis dingue de ce petit machin, qu’il est assez éclatant et drôle et que je suis fière de le voir grandir (et pas seulement en malice).

Et puis bon, j’ai de sérieuses armes de vengeance tels que la dernière coupe de cheveux que je lui ai gracieusement faite de mes mains de tailleuse de haies, un carnage soigneusement immortalisé par un max de photos (fêtes obligent) ou encore les cadeaux que le gentil Père Nowel lui a déposés (un aspirateur et une cuisine, « women’s power » … bordel !) : sans rancune fils !

A part ça, sans transition je voulais m’exprimer brièvement pour dire que j’espère que le mariage gay va passer, je suis persuadée que c’est une évidence à propos de laquelle on ne devrait même pas avoir à argumenter. J’ai beaucoup aimé les slogans qui accompagnaient les dernières manif et mon préféré tellement il est évident justement : « mieux vaut un mariage gay qu’un mariage triste !« .

Egalement sans transition je voulais faire un coucou à Maman Sioux et lui dire que ses brèves de tipi m’ont émue, enfin je sais pas si c’est l’mot mais j’ai chialé en la lisant (la fatigue peut être …).

Enfin et comme pour faire ma pétasse, j’annonce que dans quelques heures j’emmène Musclor dans un petit hôtel paumé au milieu de nulle part, au bord d’un lac, avec ou sans neige je ne sais pas encore mais où l’on va faire un truc très très hot et ça je suis déjà en mesure de le garantir, sans aucun accessoire attention : D-O-R-M-I-R !!!!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !